Research paper topics, free example research papers

You are welcome to search thousands of free research papers and essays. Search for your research paper topic now!

Research paper example essay prompt: Anthropologie Culturelle - 1824 words

NOTE: The samle research paper or essay prompt you see on this page is a free essay, available to anyone. You can use any paper as a sample on how to write research paper, essay prompts or as a source of information. We strongly discourage you to directly copy/paste any essay and turn it in for credit. If your school uses any plagiarism detecting software, you might be caught and accused of plagiarism. If you need a custom essay or research paper, written from scratch exclusively for you, please use our paid research paper writing service!

Anthropologie Culturelle Les Amish : une communaut hors du temps I) LES ORIGINES DES AMISH On trouve les racines des Amish dans la communaut des Mennonites. Les deux appartiennent au mouvement des Anabaptistes qui remonte lpoque de la Rforme. Les Anabaptistes croyaient que seuls les adultes devaient tre baptiss car ils avaient conscience de leur acte et quils devaient rester en marge de la socit. Beaucoup dAnabaptistes furent extermins, considrs comme hrtiques par les Catholiques comme les Protestants et beaucoup allrent se rfugier dans les montagnes suisses et au sud de lAllemagne. Cest dans ce contexte quapparat le mouvement Amish : les perscutions continurent jusquau XVIII sicle et entre 1693 et 1697 une partie de lglise Mennonite suisse (les Frres Suisses) se spara du reste de la Communaut pour former le mouvement Amish. Cette communaut souhaitait prserver la discipline biblique au sein de la communaut.

A partir de 1663, une partie migra aux Etats-Unis pour chapper au militarisme europen et prserver la foi des anctres! dans un pays neuf aux perspectives conomiques attrayantes : ils stablirent au nord des Etats-Unis, en Pennsylvanie, et se lancrent dans lagriculture avec succs. 1. Quelle est la valeur symbolique du schisme Amish ? En 1693 un vque suisse du nom de Jacob Amman se spare des Frres Suisses Mennonites : ses successeurs ont t baptiss les Amish. Bien que les deux communauts se soient spares, elles partagent de nombreux points communs : elles ont les mmes croyances en ce qui concerne le baptme, la non violence et les doctrines bibliques fondamentales. Cependant elles diffrent en matire de vtements, de technologie, de langue, de faon de travailler et dinterprtation de la Bible.

Daprs lhistorien Eli Gingerich, dans ses crits de 1978, il y a sept domaines au centre de la controverse entre les Mennonites Suisses et les Amish qui ont pouss au schisme entre 1693 et 1697 : la communion deux fois par an lhabitude de laver les pieds dautrui comme rite religieux le fait disoler et dviter un membre de la communaut excommuni ou puni sen tenir une discipline communautaire trs stricte die Treuherzigen : le problme de savoir si oui ou non les justes taient protgs les codes vestimentaires les codes concernant la coiffure Gingerich explique plus loin que ni lun ni lautre des deux parties ne voulait cder. Chacune tait dtermine. Aucune ne voulait admettre la possibilit de se tromper ou dchouer. Il sest avr quil tait impossible de communiquer pour mieux comprendre lautre partie. Les deux Eglises ne se sont jamais retrouves. En fait ces sept domaines ou points de dispute ne suffisent pas daprs dautres auteurs expliquer le schisme : il y avait dj au sein de lEglise Mennonite Suisse une littrature proto-Amish identifie comme telle par Nikolaus Wthrich en 1807 et par Christian Plank qui faisait partie du cercle dintimes de Jacob Ammann mais avait quitt le groupe Amish.

En fait ces auteurs dmontrent quil faut remonter Simon Menno, le fondateur du mouvement Mennonite pour expliquer la controverse sur deux points fondamentaux prcdemment cits : lisolement dun excommuni ou dun puni et les Treuherzigen. Lisolement physique : daprs Wthrich , il est impossible de considrer lisolement physique que pratiquent les Amish et que contestaient les Mennonites comme tant fond du point de vue biblique par laptre Paul. Tout remonte donc Menno lui-mme. Gingerich explique ainsi que cet isolement physique date en fait de 1555 : Leenaert Bouwens a tabli cet isolement pour punir les personnes nocives au reste de la communaut. Cet isolement se fait entre toutes les catgories de personnes : les enfants sont spars de leurs parents, les pouses de leur mari .. Cependant cette mesure fut conteste par une femme qui refusait dtre spare de son mari : en consquence, Menno lui-mme lutta contre cette svrit.

En 1693 lorsque Jakob Ammann essaya de rintroduire lisolement physique dans la communaut suisse Mennonite, il reut lappui des plus traditionalistes et conservateurs qui favorisrent le schisme. Les Treuherzigen : cest le deuxime point important de la controverse Mennonites/Amish. Littralement les Treuherzigen sont ceux dont le coeur est fiable, fidle ou loyal. Ils sont parfois appels les Anabaptistes partiels. En fait ce sont ceux qui restent avec lEglise de leur Etat mais qui sympathisent avec les Anabaptistes et gardent dans leur coeur beaucoup des doctrines et principes de foi des Anabaptistes.

Ils ont beaucoup aid cacher les Anabaptistes pendant les grandes perscutions. Jakob Ammann rejeta lide que les Treuherzigen puissent faire partie de lEglise vraie , celle dsigne par Dieu pour tre sa reprsentante sur Terre, contrairement aux Mennonites qui les acceptaient Plus tard, les Amish reconnurent ne pas avoir le droit de juger au nom de Dieu : seul Dieu pouvait avoir cette fonction. Le lavage des pieds dautrui : interdit par la confession Mennonite, il tait considr comme tant un geste sacr. En effet dans la Bible, cest Jsus qui lave les pieds des aptres. 2. Comment apprcier ce schisme dans son contexte ? En fait on se rend trs vite compte en examinant les raisons du schisme que tout repose sur un flou concernant lorigine des ides : plusieurs personnages et Eglises ont influenc le dveloppement des Amish et leur schisme des Mennonites.

Parmi ces sources on peut citer : Menno Simon, le fondateur du mouvement Mennonite : le problme est de savoir comment interprter son livre Foundation Book et comment expliquer la longueur du dlai ddition de ce livre : a-t-il t modifi entre temps ? Il est prouv que Jakob Ammann sest inspir du Foundation Book et a repris les traits de caractre du personnage : une individualit trs marque, beaucoup dautoritarisme, ce que les Mennonites Suisses lui ont reproch sur le plan relationnel mais aussi intellectuel. En effet Menno avait dj t critiqu sur ce point et les Mennonites avaient corrig son message en renforant le caractre communautaire de lEglise Mennonite : Jakob Ammann a au contraire repris les ides dune autorit unilatrale, hirarchique. Cependant les faits ont montr que les Amish ont volu vers la conception communautaire de nouveau. les diffrences de pratique selon les rgions : au sein mme de lEglise Mennonite des disparits apparaissaient bien avant 1663. En Hollande, en Alsace et au Sud de lAllemagne, la pratique du lavage des pieds avait dj t rintroduite au dbut du XVII sicle 3) Aprs le schisme La majorit de la communaut a migr vers les Etats Unis en Pennsylvanie et a conserv la tradition de marginalisation.

Ainsi en 1775, ils ont adress ce texte au Parlement local : Cest notre principe de nourrir les affams et de rafrachir les assoiffs ; nous nous sommes dvous servir les autres dans toute situation o notre aide pourrait servir prserver des vies humaines, mais nous ne trouvons aucune libert donner, ou aider des gens qui se dtruisent et se blessent entre eux. Aujourdhui ils vivent dans des communauts de 22 tats des Etats-Unis ainsi quau Canada en Ontario. Le groupe le plus ancien et aussi le plus conservateur est une communaut de 16 18 000 gens vivant en Pennsylvanie dans le comt de Lancaster. II) LES VALEURS AMISH ET LEURS CONSEQUENCES SUR LEUR MODE DE VIE. Les Amish les plus conservateurs sont connus sous le nom de Old Order Amish .

La tradition et le refus du progrs dfinit leur mode de vie, qui est unique en son genre dans un pays occidental laube du XXI sicle. Voici les 6 caractristiques qui semblent dominantes chez les Old Order Amish , caractristiques que nous dtaillerons ultrieurement : 1. Le Sparatisme Ils vivent dtachs du monde et ce non conformisme a pour fondement la Bible et plus exactement lEptre aux Romains 12:1-2 ( (..)Et ne vous modelez pas sur le monde prsent, mais que le renouvellement de votre jugement vous transforme et vous fasse discerner quelle est la volont de Dieu, ce qui est bon, ce qui lui plat, ce qui est parfait. ) et aussi le Deuxime Eptre aux Corinthiens 6:14 ( Ne formez pas dattelage disparate avec des infidles.(..) ). Pour marquer encore plus leur dtachement par rapport au monde ils refusent souvent de remplir leurs devoirs civiques tel que voter ou faire leur service militaire.

Ceci faonne totalement leur mode de vie : vtement et ducation (cf. 2), travail (cf. 4) et langage. Ainsi les Amish parlent chez eux un dialecte allemand appel Pennsylvania Dutch ; ils utilisent lallemand lors de leur service religieux et apprennent langlais lcole et lutilisent avec des non-Amish. Ils sont donc trilingues.

2. Une Vie Simple La simplicit et lhumilit sont mis en avant dans les communauts Amish. Ceci apparat notamment au niveau de lhabillement qui est modeste, sans saveur et sans couleur : les femmes et les filles appartenant la communaut des Old Order Amish portent de modestes robes faites dun tissu robuste avec de longues manches. La robe doit au minimum arriver mi-mollet et surtout pas plus haut. Ces robes sont recouvertes dune cape et dun tablier .

Ces robes sont attaches avec des pingles droites et des pressions. Elles ne se coupent jamais les cheveux quelles attachent en chignon. Elles portent aussi un petit bonnet, blanc pour les femmes maries et noires pour les autres. Les femmes Amish ne portent aucun bijou. Les hommes portent des costumes sombres, des manteaux droits sans revers, de larges pantalons noirs, des bretelles, des chemises robustes, des chaussures et chaussettes noires, et des chapeaux larges bords noirs ou en pailles.

Ils attachent leur chemises avec des boutons conventionnels, mais pour leurs manteaux ils utilisent des pa! tres et des trous. Ils ne portent pas de moustaches mais ils se laissent pousser la barbes aprs stre mari. Pour eux, ces vtements les aident rester humbles et marquent leurs diffrences avec le monde extrieur. Ces vtements ne sont pas des costumes mais une expression de leur foi. Lducation et la formation sont limites au maximum leur plus simple niveau. Ainsi les enfants vont dans une cole classe unique dont le professeur est gnralement une femme chrtienne non marie.

Les enfants arrtent gnralement lcole au niveau de la 8 classe, ce qui quivaut la 4 en France. Les Amish cherchent se prmunir contre la philosophie paenne et la pense de lhomme dchu . Ainsi ils rejettent toutes formations o certaines valeurs quils jugent nfastes sont valorises telle que la qute du pouvoir, larrivisme, la vanit, lart de la violence et de la guerre.. Cette vie simple transparat aussi dans leur refus du progrs. En effet on a limpression quils vivent toujours au XIX sicle. Les Old Order nont pas de voitures mais des carrioles tires par des chevaux; ils nont pas non plus dlectricit chez eux.

3. La Vie de Famille Les Amish doivent se marier entre eux. Aucun mariage avec un non-Amish est permis. Le divorce est interdit et les sparations trs rares. Ils sont monogames.

La famille est centre autour de lautorit du pre. Les rles des femmes et des hommes sont clairement dfinis et diffrencis. Une famille moyenne a 7 ou 8 enfants. Lhomosexualit nest pas reconnue comme un mode de vie acceptable. Avant dtre mari, un Amish travaille la ferme ou dans laffaire familiale.

Le mariage tant un des lments cls pour les Amish au niveau religieux et au niveau du choix du futur poux ou pouse. Cette recherche commence ds lge de 16 ans. Avant de se marier plusieurs tapes doivent tre respectes. Tous deu ...

Related: femme, amish, sans

Research paper topics, free essay prompts, sample research papers on Anthropologie Culturelle